REYNIÈS & VERLHAC   



 

 

 

REYNIÈS 

Eléments pour une histoire de Reyniès

 

 

Raynès (1250), Renerio (1271) bastida de Raynerio (1273, 1304), de Reyneriis (1318) Sancra Anna de Reyneriis (1706), Reyniés (Cassini) Il s’angit d’un anthroponyme :germanique : Ragin. (conseil) et hari (armée) Ici aussi nous avons un toponyme témoin de la création de domaines, devenu par la suite village.

 

Reyniès reçoit des coutumes d'Hélène Capel et Gailhard Grimoard

Reyniès est cité comme bastide, en 1271 (saisimentum). la dénomination de bastide correspond à un simple terme administratif pour désigner un territoire habité doté d’un statut communautaire.

Ordre de Saint-Jean

C’est le Grand Prieur de   l’Ordre de Saint-Jean de Toulouse qui est le curé primitif, percevant les dimes conjointement avec l’Evêque, payant une pension au vicaire perpétuel résidant, présenté par lui à la nomination de l’évêque.

 

l'église

Une école congréganiste était tenue au XIX e siècle par les sœurs de la Sainte-Famille de villefranche.

1 - Une première église  dont on ignore les origines et l’emplacement , dédiée à notre Dame, donnée aux chevaliers Saint-Jean de Jérusalem en 1254, ruinée pendant la guerre de cent ans, reconstruitre à côté du cimetière actuel . Elle reçoit comme vocable de Saint-Exupère. Détruite par les priotestants en 1574 ; en 1624 il ne reste que quelques pans de murs

2 - église rebâtie au XVIIe siècle . On la rebatit, elle est terminée en 1648, dfédiée alosrs àSaint-Anne

3 - En 1748, on transfère l'église au village où son emplacement est marqué par une croix tout près des bords du tarn

4 - Nouvelle reconstruction de 1854 à 1871 là où elle se trouve aujourd’hui. L’église néo-gothique de 1873 (consécration) ; le clocher bâti sur la façade ouest, tour carrée, couronnée d’une flèche

 

 

Châteaux

Dés le XII  vers le XII une famille féodale établit son château sur une motte artificielle appelé Lamothe-Salhiens, près de l’eau.

Les Grimoard font eux aussi bâtir un château près du Tarn

 

Les Latour de Reyniès deviennent protestants.

Lors de la campagne menée par Louis XIII   en 1622, Pierre de Latour livre le château à l’armée catholique ; Repris par les pritestanbts, repris à noveau par les catholiques. Le château a été reconstruit en 1630

 

 

Communauté

La crue de 1930 détruit tout le village (sauf l'église) ; il est reconstruit ensuite.

Un pont de brique est construit en 1887.

 

 

VERLHAC 

Eléments pour une histoire de Verlhac

 

 

Verlhac 1245-1249 ) bastida de Verlhac 1272, de Verlhbaco 1318) Berlhac (XV) santus Bartolomeus de Verlhaco (1696) ; Verlhac (Cassini).

L’évêque de Montauban co-décimateur avec le curé

 

Ancien domaine gallo-romain appartenant à Vergilius ou Verilius ou virilius

Comme la volla gallo romaine devenue bastide, le village a été tranféré sur la colline

 

1 - une première église - mentionnée dans le testament de raymond 1 comte de Rouergue, léguée à l'abbaye de Montauriol,  usurpée par les seigneurs laiques, restituée à Moissac

L’église primitive semble avoir été située dans la vallée du Tescou.

 

2 - au XIIIe siècle (? ), déplacement de l'église près du château

Eglise Sr Bartthélémy très délabvrée au XVI, ruinée par les guerres de religion. 

 

3 - 1821 reconstruction à l’emplacement actuel

 

4- Reconstruction en 1886 sur les plans de l’architecte Péduran.

 

Subsiste une ancienne cuve baptismale du XIIe siècle (au musée archéologique de Montauban).

 

Château & seigneurs

  • Royaume de France
  • Hélie de Talleyrand, comte de Pérogord
  • Maison de Villemur
  • Les de Bousquet  constituent la famille principale - de 1393 à 1666
  • Les de Rouffiac - de 1666 à la Révolution.

 

Guerres civiles et religieuses

Il y a des protestants et un temple (le seigneur est protestant)

le temple a été démoli en 1684 à la demande de Mgr de Colbert.

 

Communauté

Une école congréganiste est tenue par les sœurs de la sainte famille, à la fin du XIXe siècle.

 

 


© 2017 CT