le culte et les dévotions   



 

 

le culte et les dévotions

 

Le culte a 3 pôles:

  • la messe (de paroisse), le dimanche - voir CLIC
  • l'Office de vêpres,
  • le culte eucharistique : bénédiction du St Sacrement.

Les dévotions  sont nombreuses et établies.

De nouvelles apparaissent, notamment : le Chemin de la croix.

  

Les dévotions s’attachent à développer un mystère du Christ, de la Vierge ou des saints en cultivant la dévotion (dévotion, i.e. vœu, attachement) : ainsi, par exemple, au Moyen Age, lau XII°,l 'humanité du Christ sera l’objet de contemplation, tant  en considérant la naissance du Christ  que  la croix (Saint François d’Assise résume à lui seul ce double attrait).  Ainsi les dévotions vont-elles apparaître : la crèche à partir du XIIIe siècle, et le chemin de croix entre le XIVè et le XVIe siècle. Le chemin de la croix est au confluent de deux expressions spirituelles : la dévotion à l’humanité du Christ, un tendresse pour le Christ souffrant.

 

Les premières ébauches du chemin de croix apparaissent donc au cours du Moyen Age comme substitut au pèlerinage. Dans sa forme actuelle avec ses 14 stations il date du XVIIè siècle (Espagne, Italie), et se répand au XVIIIè siècle. On  rencontre les 14 stations en France vers 1750.

Il sera généralisé et popularisé en France au début du XIXè siècle.

 

Ainsi en est-il, comme on le voit ici…c’est entre 1835 et 1838 que les principales paroisses rurales du doyenné de Villemur vont demander l’érection d’un chemin de croix.

 

 

paroisse

Délégation épiscopale accordée pour l’érection et la bénédiction

le________à________

à M. l’abbé

Villemur

(Fieuzet)

19 janvier 1849 offert par M. de Vaquié

et à nouveau en 1863 (Robert)

Le chanoine Viguier

Le Terme

25 janvier 1871 ou 75

?

Magnanac

 

 

Sayrac

(Sicard)

15 novembre 1836

M. l’abbé d’Aubuisson

Curé de Saint-Pierre

Villematier

18 octobre 1839

et à nouveau en 1860 (Tissier)

?

La Magdelaine

23 octobre 1835

?

Mirepoix

4 novembre 1836

M. l’abbé Castéra, aumônier de l’Hôtel-Dieu

Layrac

30 janvier 1838

M. l’abbé Castéra, aumônier de l’Hôtel-Dieu

Bondigoux

12 octobre 1837

pour le dimanche suivant

M. l’abbé Casabon curé de Paulhac

Le Born

?

?

 

 

 

d'autres formes de dévotion :

les années jubilaires, le Rosaire....

 

 

dévotions :

  • la saint Blaise - 3 février : "avez vous conservé l’usage de célébrer la St Blaise, patron des laboureurs ?" (1907)

Le Terme

Oui très suivie. La messe [de la St Blaise] est célébrée le jour même et la paroisse y assiste.

Magnanac

A l’occasion de la fête de Saint Blaise, 2 personnes désignées par M. Le curé passent dans les maisons recueillir du blé  dont on fait ensuite les pains qui sont bénis et distribués le jour de la fête à la messe à chacune des familles qui ont participé à la quête ce qui est la presque unanimité.

 

 


© 2017 CT