Documents   



 

 

DOCUMENTS

 

 

 

Document 1

 

 

Document 2

 

Les Huguenots dans les paroisses rurales du diocèse de Toulouse,

Revue Historique de Toulouse, 1939, Jean Lestrade

p 88

 

 

XXVIII. - FRONTON, ETC. (46).

 

Antoine Carrery, notaire de Vacquiers, 42 ans, dépose que ennemis « ont aussi bruslées, aux envyrons dud. Vacquiés les églises de Villematiés, Vacquiés avec trois églises annexes, trois esglises au lieu de Boloc, Frontong, Montjoire, Paulhac, Canals, Cépet, Maignanac, Sainte-Croix, Gratentour, Pinel, Saint-Geniès, Orgueil, Nohic, La Magdelaine, pilhé les cloches, etc... » De même pour Saint-Sauveur. Signé : A. Carrery, not. - (Dép. 4 mai 1570).

 

Arnaud Voysin, prêtre, prébendier en l'église Saint-Sernin de Toulouse, signale l'église de Villaudrie parmi celles qui ont été brùlées. Signé : A. Voysin. - Jean Malleville, de Villariès, 50 ans, mentionne aussi cette église. Signé : J. Malleville,

(Dép. du 8 mai 1570).

 

 (4,6) La Magde­laine (celle-ci annexe de Layrac, alors paroisse du diocèse de Montau­ban).

 

                        

                           

        LXXXXIV. SAYRAC p 320                 

                           

    L'église Sainte-Foy de Sayrac fut visitée le 26 septembre 1590,

Olibet Pons, natif de Fronton, servant de secrétaire au visiteur, écrit :                          

« ... Ladicte esglise est toute descouverte. Il n'y a aulcun  autel, ni chapelle qui soient bien parés, ny qu'il y aye rien, ny fons baptismaulx, cloches, ni rien de ce qu'est besoing à une esglise, ny aulcun sainct imaige » (157).

Dans son Ordonnance, rendue à la suite de la visite, le Cardinal de Joyeuse, prend les dispositions les plus urgentes :         

            « tout [entièrement] découverte et qu'il n'y a aucun autel, ny fons baptismaux, ayant esgard à la petitesse du revenu d'icelle, nous désirons que les percevanz fruictz se mettent en debvoir, après la cuillète [la levée de toute la récolte] de la présente année, de couvrir le dessus de l'autel de deux canes, et à l'année suivante, d'achever de couvrir toute lad. esglize, ou le moins aultres deux canes. Et cependant le curé et paroissiens employeront toute diligence à faire célébrer la sainte messe au lieu le plus commode et décent que faire se pourra, affin qu'il n'y puisse advenir aucun scandale, etc… »

 

Document 3

 

Délibération  et consell tenue dans lesglize de Nouhic par les consuls,

                        manans et habitants du d. Nouhic cejourdhuy vingt septième

                        juing mil cinq cent quatre vingt onze.

 

 

                        Premièrement,

 

                          A esté arresté par le consentement des dicts consusls et habitans

                        bas nommés que charge est donnée aux consuls de Nohic soubsignés

                        envers les habitans de Sairac d'une cloche qufils ont eu lieu de Fronton.

                        Laquelle ils veullen prester aux dicts habitans de Nouhic pr. leur servir

                        a sonner la larme quand bezoing sera au nom propre tant des habitans

                        du d. Nouhic que des consuls du d. Nouhic, mesme de rendre la d. cloche

                        quant les d. habitans du d. Nouhic en seront requis par ceux de Sairac

                        au cas advenant la d. cloche viendroit à se perdre payer la valeur dicelle.

                        Ceste délibération a esté tenue ce jour sus d. en la présence de Salvy

                        Delmas, Anthoine Petict, Oulmières gendre Salamon, consuls de cette

                        présente année, Jehan Delmas, Jehan Bourdaries vieux dict Pepil,

.                        Anthoine Vigouroux, Jehan Delmas, sarguier, Hugues Groussc, Arnaud

                        Fayet, Jehan Quaïla, Salvy Amiel, Guilhaume Bourdaries, Ramond

                        Quelhe, Pierre Ginesty, Jehan Lacroux, Ramond Falguière, Anthoine

                        Guilhamot, Anthoine Falguière bourbou, Guilhem Olmières, Anthoine

                        Esquié, Pierre Folgues, Jehan Bourdarios et Gabriel Falguière, quy de

                        leur consantement ay escript et signé la présente, les autres ont

                        déclaréne scavoir escripre ny signer. Moy le d. Salvy Delmas, consul,

                        qui avec moy avons su signer la susdite pe   .

 

FALGUIERE.

DELMAS

 

Adrien Escudier, Histoire de Fronton et du Frontonnais, tome 1 , 1905, reed 1992 p 313 No 44.

 

 

 

Document 4                     

                  

                   

Documents relatifs à la vente des biens nationaux,

district de Toulouse -  Henri MARTIN – 1916

SAYRAC

 

 

date

achat

selon

bien

 

 à qui

était-il

contenance

estim

adj

acheteur

 

 

 

05/06/1791

décret 14 mai 1791

pré

et  chai à

obit du lieu

 

550

630

Couderc Tailleur

 

idem

id

terre

obit lieu

1 pugn

 

100

291

Bonneville

cultivateur

 

id

id

terre

obit

lieu

½ arpent

120

125

Cambefort

cultivateur

 

14/08/1791

id

terre

fabrique

église

lieu

1 pugn

2 boiss

70

70

Bonneville

jardinier

 

id

id

métairie

dépendances

terres

Minimes

45 arpents

45 pugn

4 boiss

11.750

11.750

Cabié forgeron Villaudric

 

id

id

terre

obit lieu

4 boiss

30

30

Gay

tonnelier

 

id

id

terre

obit lieu

1 pugn

4 boiss

70

70

Gay

tonnelier

 

09/10/1791

id

terre

obit lieu

1 arpent

10 boiss

130

130

au même

Gay tonnelier

 

09/10/1791

id

terre

obit lieu

8 boiss

100

100

Fauré

Cultivateur

 

30/10/1791

id

maison

obit lieu

13 pans

11 pouces

90

100

Daubuisson

négociant Tse

 

04/03/1792

id

terre

obit lieu

2 pugn

250

255

Dorliac

négociant Tse

 

id

id

terre

obit lieu

3 pugn

110

145

Daubuisson

négociant Tse

 

18 germinal

an II

décrets 3 juin 1793 & 8 Nivose an II

terre

obit lieu

2 boiss

24

30

Bardy

cultivateur

 

14 prairial an II

id

terre

obit lieu

2 pugn

85

95

Brousse mesureur grains Tse

 

23 prairial

an II

id

terre & pré

obit Villemur

½ arpent

245

745

Clamens

cultivateur

 

id

id

vigne

obit de Villemur

3 arpents

1.230

4.500

Cazes

négociant Tse

 

id

id

terre

obit Villemur

6 pugn

400

505

Couderc

cultivateur

 

id

id

pré

obit Villemur

4 boiss

50

185

Cendal

négociant

Magnanac

 

id

id

pré

obit

Villemur

4 boiss

51

420

Cabié

forgeron Villaudric

 

id

id

pré

obit Villemur

1 pugn

100

450

Clamens

cultivateur

 

3 Ventose an III

id

pré et terres

obit Villemur

2 pugn

18 boiss

304

505

 au même

Clamens

cultivateur

 

5 Fructidor

an III

décret

des 12 & 27 pririal an III

terre

?

2 pugn

85

525

Gayral

négociant Fronton

 

25 Thermidor an IV

loi 28 ventose an IV

presbytère du lieu

jardin,

dépendances, terres

SAYRAC

[fabrique]

1 pugn

7 boiss

1.315

1.315

Cabié

forgeron

Villaudric

 

 

Sayrac

1ère origine (biens Eglise) : (superficie vendue) 39 ha, 92 ares, 04 cent = 22.971 livres (prix adj)

·        la valeur des biens de l’église des Sayrac ( propriété bâtie) est de 4.065 livres

fabrique – curé - obit

o       revenus déclarés : 567 livres

o       presbytère, dépendances ety jardin : 1.315

o       terre : 70

o       obit (terre) : 2.680 livres

o       + objets en argent , ostensoir, ciboire, calice

·        Religieux  Minimes :

o       domaine : 11.750 livres

o       vigne      :  1.230

2° origines :   le domaine de « las Cabannes » (sic) 125 arpents sera estimé à 30.638 livres

non acheté .

 

23 ventes ont eu lieu ; 3 propriété bâties seulement

  • 2 propriétés sur le presbytère (semble-t-il)… si l’achat Daubuisson le concerne aussi … ce qui serait plausible !

 cf  au début du XIX° on parle du presbytère relevant de 2 propriétaires dont

D’Aubuisson. Il est permis de penser que le presbytère connu en 1830 (58 route de l’église de Sainte Foi)  était en fait l’ancien presbytère d’ avant la Révolution . Une partie appartenant à M. d’Aubuisson, l’autre comprenant la grande partie de bâtiment (tenu par M. Reversat.

  • 1 relevant des Minimes de Toulouse

 

13,9 %  [% des superficies vendues] de la commune

la commune est de 287 hectares

 

NB Daubuisson le 29 pluviose an VII

 rachète sa maison à Toulouse [3° section, n°106] adj 635.000

 

Villaudric

14/02/1791

décret 14 mai 1791

maison

chai et terres à

religieux minimes

Tse

(villaudric)

27 arpents

4 pugn

 8.833

 9.850

 Deffariat

perruquier Tse

 

 

Lexique

mesures : arpent, pugnère, boisseau

                        pan, pouce

                        raze

monnaie : livre ( seul un bien est chiffré en franc)

arpent = 58, ares 59

= 4 rasée

rasée

= 8 boisseaux

1 ha = 1 arpent,7065548212

 

livre = 1 fr 75

 

 Document 4   

 

EGLISE ET PRESBYTÈRE DE SAYRAC

ETAT DE JANVIER 1846

 

En 1846, Mgr l'archevêque de Toulouse fit une enquête dans tout son diocèse pour établir un état des paroisses.

 

Pour Sayrac, nous disposons de la réponse suivantes.

-          une feuille grand format: belle et ample écriture. –

-          réponse du curé Barthélemy Albert, curé de Sayrac depuis 1843. Il décédera à Sayrac en 1888 ayant restauré l'église et construit le presbytère.

 

Etat de l'Eglise et du presbytère de Sayrac 

 

1 / Eglise .

L'église est dans le hameau de la paroisse appelé Sayrac. Elle est succursale depuis le concordat. J'ai trouvé dans les annales de Villaudric qu'elle était paroisse en 1667. Mr d'Aubuisson m’a dit qu'elle l' était il y a plus de quatre cent ans. Sa nouvelle population ne va pas à trois cents âmes. L'Eglise est suffisante pour sa population. Il n'y a rien de remarquable sous le rapport de l'art. Elle fût bâti vers l'an 1780. Les murs souffrent un peu du côté du mauvais temps à cause de l'humidité. La toiture est en assez mauvais état, le plafond menace de tomber comme a déjà fait celui de la sacristie. Les ressources de la fabrique suffisant à peine pour fournir aux dépenses du culte divin, sont nulles pour fournir aux réparations. La paroisse est renfermée dans la paroisse de Villemur. Plusieurs fois sur la demande de M. le curé et de la fabrique, le conseil municipal a voté des fonds et on ne les  jamais employés. La sacristie est très petite, elle l'est même trop. Il ne serait ni difficile, ni coûteux de l'agrandir.

 

NDLR : Nous savons depuis l'ancienneté de cette paroisse apparaissant dans plusieurs documents du Moyen-Age cf le livre d'Amédée Sevène sur Villemur , cf aussi le cartulaire de Conques. Les  premiers documents attestent de l’existence d’une communauté    (paroissiale) existante  à Sayrac vers  1250 – comme d’une église .

 

2 / Presbytère.

Il n'y a pas de presbytère. L'habitation où je suis appartient à plusieurs personnes. Il ne faudrait que la mort de quelqu'un d'elles pour me priver de la moitié. Mr d’Aubuisson a la bonté de payer le loyer d'une partie et du jardin. En somme, le curé est très mal logé.

Sayrac le 18 Janvier 1846

 

 Document 5  

 

  

SAYRAC     VISITES PASTORALES    DE  1831  ET  1841

 

 

1831 - T 2 p 381

visite pastorale de Mgr d’Astros

6 Octobre 1831

M. Lameluc  Vic/ Gal

Viguié secrétaire

  BRASSIÉ, curé

1841 -P 121

4 Septembre

Mgr d’Astros

avec Bergès, vic gal

Caujolle, Secrétaire

PV de visite

SICARD, curé

les enfants du catéchisme

suffisamment instruits

les enfants du  catéchisme

enfants bien instruits

Grand autel

en marbre

 

en marbre

pierre sacrée

en bon état

 

en règle

tabernacle garni en dedans

en damas

 

en soie rouge

tabernacle garni au dehors

en marbre

 

en bois –[ marbre rayé]

ciboire et boites

tout

 

en argent, en règle

calice et patène

en argent

 

en règle

soleil

et en fort bon état

 

en argent

burette bassin

1 paire

 

3 en verre

piscine pour se purifier les doigts

en porcelaine

 

 

canons et 2 cartons

2 garnitures , l’une avec un cadre, l’autre en carton

 

4 en bon état

tapis

en indienne

tapis pour couvrir l’autel

3 tout neufs

 

 

pupitre

1 bon, 1 hors service

croix d’autel et chandeliers

en garniture en bois doré fort joli, un autre assez joli

 

en bois doré, propre

Reliques

point

 

Ste Foi

point d’authentique

gradin de l’autel

en marbre

 

en marbre

tableau

c’est un crucifix peint sur toile

 

bien

Clochette

une

 

3

marche pied

en marbre

 

en marbre et en brique

vase des saintes huiles

en étaing ; ils ne sont pas marqués sur le corps

 

en règle

lampe

elle brûle nuit et jour grâce aux largesses de M. le curé

 

elle brûle toujours

chandelier pour le cierge pascal

en bois

 

un anneau en fer

lutrin

en fort bon état

 

en noyer neuf

sièges pour le clergé

en bon état

 

bon état

pavé

en bon état

 

idem

murs, vitraux

en bon état

 

idem

voûte ou lambris

la voûte est un plafond en planche

 

 

idem

charpente

en bon état neuve

depuis peu ?? ou

a peu près ??

 

idem

couverture

idem

 

idem

 

Sacristie

parements ; devant d’autels, chasubles, chappes   – des 4 couleurs séparées ou assemblées

Blanc :  fond blanc très propre :

rouge : en damas ;galon de soie fort propre ;

vert :en  galon de soie, en bon état ;

violet : en fort bon état, galon d’argent

 

 

3 propres

 

6 en bon état

Blanc, rouge, vert, violet, noir

 

 

drap mortuaire

bon

étole séparée pour administrer les sacrement

2 ; l’un en drap d’or, l’autre en satin rouge

 

2 bonnes

écharpe

point

 

1 de toute couleur

 

 

dai

tout neuf

point pour le viatique

 

 

bannière

bonne

rituel

Il y en a un à M. le curé

 

3 en bon état

parements noirs

1 ornement noir et 1 chape noire, 1 étole

 

 

 

 

boite pour les hosties

propre

boite pour les hosties

2 en fer blanc

 

propre

livres d’église, missel

1 missel

 

2 bons

Catéchisme

1

 

1

Graduel

point

 

Tout neuf

Antiphonaire

bon état

 

idem

Psautier

point

 

 

inventaire des vases sacrés, ornements, …

tout est en règle

 

en règle

Registre des Baptêmes, Mariages, sépultures

Registres en règle depuis 1807

 

en règle

Vestiaire

en assez bon état

 

en très bon état

Nappes d’autel

et de communion

4 autel,

4 pour communion

 

9

2

Corporaux, purificatoires, palles

6 corporaux

30 purificatoires

5 palles

 

4 corporaux

40 purificatoires

 pales :plusieurs fort propres

essuie-mains pour autel

et pour sacristie

12 autel

point sacristie

 

3 autel

-

amicts, aubes, cordons

-         6 amits

-         4 cordons

-         2 aubes

 

-         12 amicts

-         9cordons

-         9 aubes

2 aubes

Surplis

bonnet carré

3 surplis

 

Bon

armoire pour le linge

1

 

bonne

croix pour les processions

1 en laiton

 

2 propres

croix pour l’extrême-onction

 -

 

1

Bénitier portatif

aspersoir

en étaing

 

étain

en cuivre d’argent

Encensoir, navette, cuillère

en cuivre étamé

 

2 propres

lanterne pour précéder le St sacrement

en fer blanc

 

bonne

 

 

cartons pour préparation à la messe & action de grâce

en règle

murs, vitraux, fontaine

en assez bon état , il n’ y a pas de fontaine

 

en bon état

 

 

bénitier

en règle

 

 

croix sur le vestiaire

en règle

voûte, lambris, pavé

en assez bon état

 

en règle

 

 

prie-dieu

très joli

porte de la sacristie

très solide

 

solide

 

Nef

Fonts baptismaux,

vases pour l’eau baptismale

vase pour verser l’eau

 

 

c’est une burette

 

 

en cuivre étamé

burette

Piscine,

couverture

en pierre

couverture en bois

 

pierre

bois

grilles autour des fonts baptismaux

en règle

 

ferment à clef

Chaire

en fort bon état

 

bien

Confessionnaux

en règle

 

en règle

Balustre ou Table de communion

en bois

 

en bois

Pavé 

en bon état

 

en bon état

Sépultures, bancs

en bois

 

-

bénitier fixe

en marbre

 

en pierre

voûte ou lambris

c’est un plafond en planche

murs , vitraux

en bon état

charpente

couverture

 

en bon état

 

 

Clocher,

 cloches

en bon état

1 cloche

 

Bisau ;

1 cloche

Porte de l’église

en bon état

 

 

Porche

point

 

1 propre

Petits autels et leur patron

Il y a 2 petits autels et tout est en règle

 

2 pour l’invocation de ND et de St Jean

 

 

 

Cimetière

clôture, porte

il a besoin de réparation

 

en règle

croix fixe

point

 

en bois

 

 

Service Divin

Heures des Services

1 Messe à 10H

Vêpres à 15 H

 

1 Messe à 10H

Vêpres à 15 H

Expositions du T St Sacrement

3° dimanche, annuelles et solennelles

 

selon l’ordonnance

fêtes propres, processions

-

 

 

 

 

Patron de l’église

Ste Foi

 

 

Etablissement de charité

-

 

 

 

 

Fabrique

 

 

 

 

Etat de la fabrique

la fabrique n’est pas légalement constituée

 

légal

Titres et papiers, leur inventaire

 

 

en règle

dans quel endroit sont-ils tenus

 

 

 

si les comptes sont rendus tous les ans

 

 

Oui

 

 

 

Habitants

Nombre des habitants

273

 

250

Nombre des communiants

160

 

 

étendue de la paroisse

1 lieue vers de Tourets ??

 

 

 

 

distance

1 lieue de long

20 min ??  large

Maître, maîtresse d’école

 

Sage-femme

Non

 

 

 

 

scandales

les ??ause d’une fois l’an

 

 

Presbytère

il n’y a point de presbytère

 

point

Age et temps de service du curé

36 ans

11 ans de service

Brassier, curé

 

35 ans

1835

Sicard

servante

autorisation

point

 

 

 

46 ans

 

 

Bibliothèque

Bible

Imitation de JC

Concile de Trente

KT du Concile

Théologie de Toulouse

en Règle

 

Ordonnance :

1/ la fabrique procure 1 chape blanche pour mariage et St Sacrement, 1 fontaine pour la sacristie ; 1 vase d’étaing étamé pour contenir l’eau baptismale

2/ faire réparer la clôture du cimetière et placer une grande croix au milieu

3 / Vases des Stes Huiles : mettre… sur le corps en toutes lettres.

 

 

Ordonnance :

la fabrique fournira une écharpe rouge

qui ne servira que pour le St sacrement

  

Document 6  

 

 

Document sans date, ni auteur – Archives diocésaines -Toulouse

 

Document (source et auteur inconnus ; date floue) Gérard Giordano évoque trois écritures, 3 époques  possibles :[1] des éléments antérieurs à la Révolution,[2] d’autres de 1793,[3]d’autres du temps de Mgr Primat – 1807 -  voire de Mgr de Clermont-Tonnerre. .Document entre 1801 et 18/07/1822

 

-         Quel est l’état de l’église par rapport aux bâtiments, ornements, aux linges, vases sacrés : l’église est en bon état et bien pourvue de tout.

 

-         Y-a-t-il un presbytère et dans quel état est-il ?: Il n’y pas de presbytère

 

-         Y-a-t-il un grand nombre d’habitants écartés de l’église ? : quelques habitants écartés.

 

-         la distance de l’église aux différents hameaux ?: elle n’est pas considérable et les communications sont faciles

 Villaudric : ½ heure ; Magnanac : ¾ heure ; Villematier : ¾ heure – 

 

-         Population : 300 habitants

 

-         Pas de presbytère à Bondigoux, Villematier, le Born, Magnanac

-         Il y a un presbytère à La Magdelaine ( avec jardin), Mirepoix (presbytère commode et un jardin), Layrac (prevytère en bon état et grand jardin).

-         Villaudric a un presbytère éloigné de l’église avec un jardin . L’église est petite et a besoin de réparation (la distance avec Magnanac est d’une lieue et un mauvais chemin ; la distance avec  Sayrac de 2 lieus et un bon chemin … ??)

-         Une feuille porte Vacances Paroisse de Sayrac au 1er Janvier 1827

  


Enquête pastorale du 4 Décembre 1907   [ toutes les paroisses du diocèse]

sur les œuvres d’enseignement

manquent les paroisses de Sayrac et du Born pour le Doyenné de Villemur

Cazes est curé à Magnanac.  

 

Visite Décannale du 19 Mai 1911 (faite par le Doyen Maurette) : SAYRAC p 195

Il est relevé :

q       Les ¾ des hommes satisfont au devoir pascal,

q       Les ornements : 3 blancs, 2 rouges, 2 violets, 3 noirs, 1 vert – aucun ornement ne manque.

q       Le Presbytère appartient à un propriétaire qui le cède gratuitement par reconnaissance à Mr Dayet

q       la paroisse n’arrive pas au quantum du Denier du culte fixé.

 

 

Document 7

 

SAYRAC  VISITES DÉCANNALES  DE 1920

 

 

 

 1920 Abbé DAYET, curé

visite décannale  de  M. Maurette

curé-doyen avec  l’Abbé Dardet vicaire

20 Novembre 1920 .

LES BIENS TEMPORELS

ET LEUR ADMINISTRATION

 

Les biens temporels de la paroisse sont-ils administrés par  un conseil paroissial

OUI

De combien de membres, ce conseil paroissial est-il constitué ?

5

L’élection des membres du Conseil paroissial a-t-elle approuvée par l’autorité diocésaine ?

anciens fabriciens

Le registre de délibération est-il régulièrement tenu ?

OUI

Les comptes et budgets sont-ils soumis tous les ans , à l’approbation de l’autorité diocésaine ?

OUI

A-t-il été fait des fondations en faveur de la paroisse ? leur nombre ?

NON

A-t-il été dressé en double exemplaire, un inventaire du mobilier et des titres appartenant à la paroisse ?

OUI à l’époque des inventaires

y-t-il une caisse à trois clefs pour l’argent et les titres ?

OUI

Le presbytère est-il convenable ? A qui appartient-il ? S’il est loué, quel est le prix de la location ?

pas de presbytère

DU CULTE DIVIN

 

Avant de prendre possession , le curé a-t-il fait la profession de foi exigée par les Saints Canons ?

OUI

L’exercice du culte est-il librement exercé dans la paroisse ? Dans la cas contraire d’où viennent les obstacles ?

OUI

Le cimetière est-il bien clos et dans les conditions prescrites par les lois canoniques et civiles ?

OUI

l’Eglise possède-t-elle des reliques insignes ? de quels saints ? Sont-elles conservées conformément aux prescriptions canoniques ?

NON

l’Eglise es-telle correctement tenue ?

OUI

l’Eglise possède-t-elle des objets d’art (tableaux, croix, vases sacrés, meubles) ? Les indiquer.

NON

La sacristie est-elle bien tenue ?

OUI

combien de calices ?

1

combien de ciboires ?

1

La sacristie st-elle convenablement fournie d’ornements, de linges, de livres ?

OUI

combien d’ornements blancs

4

combien d’ornements rouges

3

combien d’ornements violets

2

combien d’ornements verts

1

combien d’ornements noirs

3

le tabernacle est-il dans toutes les conditions prescrites ?

OUI

Toutes précautions utiles sont-elles prises pour éviter une profanation quelconque de la Sainte Eucharistie ?

OUI

Les fonts baptismaux sont-ils tenus conformément aux prescriptions liturgiques ?

 

OUI

Les chrémières sont-elles convenables et placées dans un lieu décent ??

OUI

Les grilles des confessionnaux sont-elles conformes aux règles canoniques ?

OUI

La lampe du Saint Sacrement est-elle suspendue devant l’autel et brûle-t-elle continuellement ?

OUI

 

 

DU   CLERGÉ PAROISSIAL

ET DE SES OBLIGATIONS

 

Le curé est-il logé au presbytère ?

pas de presbytère

le curé et les vicaires sont-ils assidus aux conférences ?

OUI

Le curé et chaque vicaire ont-ils  un exemplaire des statuts synodaux adaptés au code ?

OUI

le prône se fait-il les dimanches selon le programme indiqué par l’ordo ?

OUI

Le catéchisme se fait-il régulièrement pour les enfants qui se préparent à la première communion ?

OUI

Est-il fait un catéchisme de persévérance après la première communion ?

OUI

Pendant l’année qui précède leur première communion, les enfants se confessent-ils chaque mois ?

OUI

Les autres enfants qui ont atteint l’âge de discrétion se confessent-ils au moins 3 ou 54 fois l’an ?

OUI

Nombre de paroissiens qui satisfont au devoir pascal

120

dans quelle proportion %, les hommes satisfont-ils au devoir pascal ?

2/3 ; 75%

Y-t-il registre spécial pour la première communion et la confirmation ?

NON

Les registres courants des baptêmes, mariages,  et sépultures sont-ils tenus avec soin et en doubler expédition ?

OUI

l’inscription des actes de mariage est-elle faite au registre des actes de baptême, conformément au canon 1103 §2

OUI

A-t-on dressé le status animarum comme le prescrit le rituel ?

OUI

Conserve-t-on avec soin la collection des mandements, et circulaires de l’autorité diocésaine ?

OUI

A quelle époque a été prêchée la dernière Mission ?

Jubilé de 1901

 

ASSOCIATIONS  PIEUSES – ŒUVRES PAROISSIALES - ECOLES

 

Y-a-t-il une congrégation de jeunes filles ?

NON

Y-a-t-il d’autres associations pieuses pour hommes ou femmes (Tiers ordres, Confrérie du St Sacrement, Association de mères de famille, etc..) ? Les indiquer

association du Rosaire

Œuvres diverses établies dans la paroisse (Vocations sacerdotales, Propagation de la foi, Saint-François de Sales, Sainte Enfance, etc…) . Les indiquer, ainsi que les sommes recueillies annuellement ?

Vocations sacerdotales 4 F

Propagation de la Foi 5

St François de Sales 4

Ste Enfance  3,5

Dans quelle proportion la paroisse contribue-t-elle au Denier du Culte ?

atteint 350 F

Autres œuvres catholiques (patronages, cercles, sociétés de secours mutuels, etc…).Les indiquer

NON

Y-a-t-il une école libre de garçons ?

NON

Y-a-t-il une école libre de filles?

NON

 

Tarif des Obligations

 

Quel est le tarif d’oblation en usage dans a paroisse pour les droits du clergé et de la fabrique

25 f par service plus la cire et au-dessus on traite de gré à gré

mariage 25

depuis quelle époque ce tarif est-il en vigueur ?

depuis la cherté de la vie

a-t-il été approuvé par l’autorité diocésaine

pas de réponse

a-t-il provoqué des réclamations de la part des paroissiens ?

NON

 

Document 8  

 

 

INAUGURATION   DE   L’EGLISE  PAR  LE  CARDINAL  SALIÈGE

le 3 JUILLET 1955

 

Le dimanche 3 Juillet 1955 a été inaugurée la restauration de notre Eglise par SE le cardinal Saliège en présence de M. le maire de  Villemur. Le rajeunissement des peintures a pu être réalisé par un don de 10.000 Francs (anonyme) et le complément (environ (400.000 francs) apporté par la commune de Villemur. Les travaux ont été effectués par M. Cerwinsky, peintre décorateur, sur les indications de la commission d’art Sacré (MM. Crouzel et Gérardin) dont le procès-verbal est joint à ce registre. D’importantes transformations ont été opérées notoirement à l’autel ou le retable a dû être supprimé en raison de son très mauvais état . Seul le tabernacle a pu être sauvé et placé au fonts baptismaux. Les statues qui meublaient la nef et le sanctuaire ont été également enlevées, afin que tous les regards soient centrés sur l’autel et la croix offerte par les sœurs de St Vincent de Paul de l’hospice de Villemur. Le nouveau chemin de croix. et le nouveau tabernacle  sont l’œuvre de M. Viallaret, le conopé celle des sœurs réparatrices de Toulouse.

Un triduum a précédé la cérémonie officielle d’inauguration. Il a été peu suivi malgré le talent du RP Camus Lazariste. [...]

 

                                                                                     Document 6  

 

 

 


© 2016 CT