DARASSE   



 

 

Xavier Darasse

 

 

Xavier Darasse est  né à Toulouse le 3 septembre 1934. Fils de Joseph Darasse originaire de Villemur et de Renée Laroyenne, organiste titulaire des orgues de la cathédrale Saint-Etienne à Toulouse. Il est mort le 24 novembre 1992  Toulouse.

 

      

demeure du grand-père de Xavier Darasse,

3 rue Gambetta - source : R. Vignals, photo JC François

 

 Né dans une famille musicienne (sa mère était organiste), Xavier Darasse fut l'élève d’abord de sa mère, puis de maîtres : Maurice Duruflé (orgue), Jean Rivier et olivier Messiaen (composition) au conservatoire de Paris. Il remporte un second prix de Rome en 1964, après avoir obtenu le 1er prix d’orgue en 1959.

Le 2 février 1961, il inaugure l’orgue de Villemur, créé en 1960 (Puget).

En parallèle d'une carrière d'organiste concertiste, il fut professeur au Conservatoire de Toulouse  à l’âge de 32 ans, en 1964, producteur d’émissions musicales à France-Musique (1962-1975) puis au Conservatoire national supérieur de Lyon (1985), la classe d'orgue étant « délocalisée » à Toulouse.

En 1976, soutenu par la municipalité, il initie une politique de restauration des orgues  à Toulouse, ce qui aura pour conséquence vingt ans après, en 1996, à la création du ‘’festival International Toulouse les orgues’’ (Michel Bouvard et Jan Willem Jansen)

Au service de l’expression religieuse et des assemblées liturgiques, il composera une ‘’messe pour les paroisses’’, et un ‘’Notre Père’’, comme aussi un ‘’Je vous salue Marie’’.

En 1976, après un grave accident de la route, de retour d’un concert à la cathédrale de Condom, au cours duquel il perdit le bras droit (qu'on lui greffa avec succès sans qu'il pût pour autant récupérer sa motricité), il dut mettre fin à sa carrière de concertiste. Il se consacra dès lors à l'enseignement de l'orgue, à la pédagogie ainsi qu'à la composition, avec entre autres Instants éclatés en 1983 pour l’orchestre national du Capitole de Toulouse 1983.

Il fut nommé directeur du Conservatoire National de Paris en septembre 1991.   

Il mourut prématurément des suites d'un  cancer le mardi soir  24 novembre1992, à l’âge de 58 ans, laissant inachevé un opéra  adapté du Portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde.

Xavier Darasse a écouté l’orgue de façon nouvelle. Il y privilégia le souffle (continu ou interrompu), le discours articulé (l’importance du toucher et de l’articulation digitale), et les registres et couleurs (l’héritage de son professeur d’analyse, Olivier Messiaen). Il jouait tout, composait, enseignait. Il fut un précurseur dans le domaine de la musique baroque [en 1982, il a fondé l’association ‘’les arts florissants’’]. Avan-gardiste, il invite aux Augustins des artistes peu connus, ‘’baroqueux’’ comme Jordi Savall ou ‘’contemporains’’, comme Pierre Boulez. Son répertoire s'étend de la musique ancienne au répertoire contemporain .

Xavier Darasse a été durant sa courte carrière, l'un des organistes les plus éclectiques de sa génération, sensible autant à la musique ancienne dont il connaissait les arcanes, qu'à la musique contemporaine pour orgue dont il fut l'un des grands promoteurs. A sa mort, il achevait d’écrire un opéra adapté de « Portrait de Dorian Gray », le roman d’Oscar Wilde.

Toulouse pour honorer sa mémoire a donné son nom à une fontaine et à une rue.

 

 

Sources : Wikipedia ;   http://www.musimem.com/prix-rome-1960-1968.htm (prix de Rome) ; le dictionnaire  de Toulouse, dir. Gérard Santier, Loubatières, 2004


© 2016 CT